Accueil > ... > Forum 4306

Loi NOTRE - débat avec Marylise Lebranchu : Les petits pas de la démocratie participative

19 mai 2015, 11:11

Rappel des chiffres :
Sur la question de la nécessité de la réforme - voir tableau p. 16 ( notion difficile d’autant que s’y substitue ici celle de "priorité", là celle "d’intérêt") :
Non ( pas "nécessaire") : 18+14=32%
Oui :("nécessaire"):29+29= 58%
Autres priorités : 10%, non solubles a priori entièrement dans le non, tel qu’on le présente.
Résultats confirmés par le tableau suivant- p. 17 ( avec la notion d’"intérêt")
Si des expressions de prudence accompagnent cet avis (envie ?)elles ne le l’affaiblissent pas.

Autres chiffres :
Niveau de regroupement préférable
- Avec 1 CdC : 34%
Avec plusieurs CdC : 26% ( total 60% pour regroupement)
Statut-quo : 21%
Pas de réponses : 19%, non solubles à priori entièrement dans le statut quo, tel que nous le suggérons.

La clarté de ces résultats, qui m’ont vraiment étonnés tant je m’attendais à une position de statut-quo beaucoup plus affirmée vue la population touchée et que j’interprète comme suit :
"je considère que cette réforme a un intérêt et suis favorable à l’idée d’envisager un regroupement"

ne doit pas être affaiblie,au risque d’en fausser la lecture,par la mise en avant des expressions de prudence qui l’accompagne.

Est-ce que cette proposition de réforme va trop loin ( ex. seuil des 20000), je ne sais pas, maîtrisant mal beaucoup d’aspects techniques et attendant des éclaircissements de la part des élus.
Ce que je sais c’est que je suis, par principe,pour l’ouverture.
Les notions d’identités de territoire, telles qu’elles ont pu apparaître dans les commentaires, si elles gardent un intérêt historique, culturel, patrimonial, affectif doivent accepter que la République règle ces questions par l’affirmation de nos valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité,
au risque de redessiner des frontières , des "eux et nous", des "nous et les autres", des " on est chez nous". Ces tentations de repli identitaire sont actives, nous le savons et très proches comme le montrent les dernières élections.
J’ai entendu ce 4 mai avec étonnement un élu de Leff Communauté s’interroger,dans l’hypothèse d’un regroupement LC-SG-LP, si les "valeurs" étaient compatibles !!
Regardons aussi ces méfiances de proximité quand la Bretagne Nord risque d’être en grande difficulté, pour ne regarder qu’à cette échelle là ; insensé !

Enfin la démocratie participative ;
elle a, à mon sens, une place dans un processus démocratique :
Etape 1 :le choix d’une réforme plutôt qu’une autre ; démocratique mais pas participatif ; choix des élus c’est à dire des politiques après analyse ; par nature partial.
Etape 2 : le débat : place de la démocratie participative.
Etape 3 : l’arbitrage : par nature non participatif.
Pour moi la place du Forum est en 2 en faisant tout pour qu’on en pèse en 3.

Patrick CARIOU, alias "d’aucuns".

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.