Accueil > ... > Forum 4304

Loi NOTRE - débat avec Marylise Lebranchu : Les petits pas de la démocratie participative

9 mai 2015, 14:44

Je partage l’avis de Jean François. Cette réforme est non seulement peu démocratique (au regard de la participation des citoyens (et même des élus) ), mais elle n’est qu’une demi-mesure. Elle ne va pas au bout des choses. Si on peut convenir que le pouvoir de développement économique a échappé aux élus communaux et au Maire ; et qu’il faut raisonner à un niveau plus large aujoud’hui ; il convient cependant de trouver le juste équilibre. Or celui-ci ne peut se trouver que par le travail de concertation qui doit aussi devenir un travail de construction et d’élaboration des dynamiques et de moyens du vivre ensemble à l’échelle de territoires humains.
Mon analyse me conduit à penser qu’il conviendrait de réaliser un véritable réforme qui conduirait à fortifier les communautés de communes existantes, pour leur donner une réalité dans la conscience et la pratique des citoyens. Pour y parvenir il faudrait une réforme électorale et du statut des communes. Il faudrait élire à l’échelle communale les conseillers communautaires de manière tout à fait explicite afin que ceux-ci élaborent une vision communautaire sur laquelle ils seraient mandatés. Les élus communautaires seraient alors les représentants de leurs communes à l’échelle de la communauté de communes qui intégrerait alors tous les pouvoirs (restant) dévolus au niveau communale. Les élus communautaires aurait alors essentiellement un rôle d’animation et d’organisation de la démocratie local au niveau communal.
Mais il faut avoir le courage de toucher à l’entité communale non pas pour la supprimer mais pour la redéfinir

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.