Accueil > ... > Forum 4195

La démocratie participative

6 mai 2014, 15:21, par Thierry

Merci Marie Line de relancer le débat sur cette question de la démocratie. Je maintiens pour ma part que la démocratie dans laquelle nous vivons reste une démocratie formelle. Si elle fournit un cadre légal-institutionnel à l’exercice politique de la démocratie, et si ce cadre peut apparaitre a priori comme nécessaire pour la réalisation concrète de la démocratie, il y a un écart important entre la démocratie formelle et la démocratie réelle.
On peut même s’interroger sur ce que la focalisation, voir la crispation politiques sur ce cadre formel de la démocratie, induisent sur les conditions même d’une concrétisation de la démocratie.
A analyser le phénomène de l’abstention ou encore les jeux de bascule politique entre gauche/droite/extrême droite et autres mouvements alternatifs dans l’arène des élections, du fait sans doute des mécanismes de sélection partisan des candidats qui ont les moyens de se présenter aux suffrages, on est tenté de penser que de plus en plus cette démocratie formelle se révèle pour ce qu’elle est : une coquille vide malheureusement.

Marie Line a raison de pointer les effets dévastateurs de l’individualisme libéral sur la réalisation de la démocratie. Cette dernière ne peut réellement se constituer que par l’intégration par chacun de nous d’une conscience sociétale qui s’est considérablement affaibli au rythme du développement du capitalisme et du consumérisme qui va avec. Pour que la démocratie soit réelle, il faut qu’il existe un Citoyen réel, c’est à dire non pas simplement un individu doté d’une capacité élective en droit, mais d’une personne consciente d’avoir à agir dans une collectivité et d’y prendre sa part et ses responsabilités. Or il semble bien que cette disposition d’esprit n’est pas innée, mais qu’elle doive faire l’objet d’un travail permanent d’éducation.

On peut s’interroger sur les moments et les lieux d’une telle éducation sociétale et civique. Il suffit de reprendre les textes fondateurs de Emile Durkheim l’un des pères de la sociologie moderne sur l’éducation (Education et sociologie ) pour comprendre que tout cela se réduit dans notre société à une peau de chagrin.
Nous récoltons donc ce que nous semons... et pour le Forum Citoyen qui se veut un de ces lieux de prise de conscience et d’exercice citoyen, le travail se fait en terre devenue "inculte". Mais comme le dit Marie Line, cela ne nous empêche pas de bêcher et la première chose est sans doute d’apprendre à cultiver son jardin...intérieur. A ce sujet je vous conseille un livre de Thomas d’Ansembourg "Qui fuis-je, Où cours-tu, A quoi servons-nous ? Vers l’intériorité citoyenne" , tout à fait intéressant pour faire le pont entre politique, philosophie et psychologie à la manière des antiques stoïciens qui restent sans doute des maitres de la Vertu politique avant toute chose.

Thierry RAFFIN

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.