*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ? - 22 mars 2016

Je poursuis mes investigations sur le compteur Linky suite au renvoi par Alain de la note du Cabinet Ravetto parue dans Mairie Info. Comme toujours il convient de s’intéresser à « Qui parle ? » car on se doute bien que dans ces affaires où les intérêts économiques sont si importants, les lobbies jouent à plein… Il faut donc gratter et cela demande un peu d’investigation. Mais on arrive à trouver des choses intéressantes comme ici : http://www.santepublique-editions.fr/Linky.html où une journaliste indépendante à aussi mobilisé une expertise juridique contradictoire, pour montrer que les considérations du cabinet Ravetto mobilisé (je ne sais pas encore par quel le entremise ? mais là aussi il faudrait y voir plus clair sur les jeux qui ont présidé à la sélection du cabinet d’avocats…) sont partisanes dès lors que ce cabinet intervient pour défendre les intérêts de la Commission de Régulation de l’Energie qui se présente comme un organisme indépendant …dans le cadre de la libéralisation du marché de l’énergie (et des technologies qui vont avec comme les compteurs « Smart Grid » (« intelligents ») )

La CRE est membre du Groupe des régulateurs européens de l’électricité et du gaz (ERGEG - European Regulators’ Group for Electricity and Gas (en), créé le 11 novembre 2003, par la Commission européenne. L’ERGEG est chargé de conseiller et d’assister la Commission européenne dans la réalisation du marché intérieur de l’énergie, en participant à la mise en œuvre complète des directives et des règlements européens dans les secteurs de l’électricité et du gaz. https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_de_r%C3%A9gulation_de_l’%C3%A9nergie) (La CRE est un acteur important dans la promotion du développement de ces nouveaux compteurs : Voici l’introduction de sa note relative au sujet disponible ici : http://www.cre.fr/documents/consultations-publiques/cadre-de-regulation-du-projet-linky

« Un projet structurant pour le marché de l’électricité
Le développement de compteurs électriques communicants représente en France l’émergence de la troisième génération de compteurs, après les compteurs électromécaniques et les compteurs électroniques.
Au-delà des obligations découlant du droit européen et national, cette nouvelle génération de compteurs est porteuse d’opportunités et s’inscrit dans un contexte d’évolution importante du marché de l’électricité et du marché de l’énergie dans son ensemble »

Mais le débat juridique ne doit pas cacher cependant une donnée importante : les élus sont au service des citoyens qui les ont élus, et encore une fois les enjeux majeurs sont aussi démocratiques. Les élus de notre territoire ne doivent-ils pas en tout premier lieu œuvrer pour la sécurité de leurs administrés et prendre au sérieux et donc en considération comme cela commence à être le cas dans plusieurs dizaines de communes en France à leur du démarrage du déploiement sans concertation et totalement bureaucratique (à partir d’un décision européenne encore une fois), l’opinion et les inquiétudes d’une part de la population (de ceux qui se tiennent informés sur la réalité des choses ) ?

Les sources d’information ne manquent pas (voir par exemple en document joint l’article de synthèse dans le magazine "Rebelle santé" . Voir aussi le site d’information de Robin des toits qui apporte pleins de détails et propose des actions : http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html.

Il est clair que le développement des compteurs linky vient renforcer le rayonnement électro-magnétique ambiant, rajoutant encore (et cette fois ci au travers de l’ensemble du réseau électrique domestique via le Courant Porteur en Ligne (CPL) un rayonnement permanent (faible mais cumulatif – c’est un peu comme le rayonnement radio-actif, les pesticides, à petite dose « çà va ! » mais à terme « bonjour les dégâts ».

D’ailleurs on ne peut pas d’un côté être persuadé comme beaucoup de personnes le sont aujourd’hui de l’effet des magnétiseurs (qui ne se mesure pas avec un compteur) sur les maladies (un sondage de 2012 du journal La Vie révèle que 46 % des personnes interrogées pensent que les magnétiseurs ont un effet) et douter que ces rayonnements électromagnétiques (mesurés) n’ait pas d’incidence. Et l’affirmation que cela ne dépasse pas les normes n’est pas vraiment un argument lorsqu’on sait maintenant comment les autorités européennes jouent avec la fixation des normes pour organiser la croyance en l’innocuité des pesticides, de tous les rayonnements nocifs, des OGM, etc…

Il est donc important avant que le déploiement ne soit trop lancé que les uns et les autres s’informent et disent ce qu’ils en pensent.
Que des réunions publiques soient organisées dans les semaines à venir.

Qu’en pensez vous ?

Pour donner votre avis vous pouvez répondre à ce petit sondage en ligne accessible à cette adresse :

http://agenda.sad.free.fr/limesurvey/index.php?sid=15338&lang=fr


-------------------------Réagir à cet article] -------------------------

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2016 à 18:20, par dominique raison En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    Bravo pour ce débat sur les compteurs Linky, où la question de base, c’est l’information.

    Membre du CA d’Enercoop Bretagne j’ai cherché une information claire, objective. D’abord près du SDE et ERDF. Impossible d’avoir des infos précises. La (grosse)machine est lancée, on n’a que des justifications.

    Même sur des questions simples : par ex déclenchement des compteurs Linky en dépassement de puissance. Il faut souvent augmenter la puissance (coûts)car ça disjoncte plus vite.

    Vu les questions, l’AMF (maires de Fr) panique maintenant et appelle l’Etat au secours pour rassurer.

    Pour communiquer, Linky introduit des ondes dans les logements (CPL dans les fils : fréquences radio 63-74 kHz) : effets possibles sur la santé (bain d’ondes, appareils en panne. Les assurances n’assurent pas les conséquences des ondes, c’est certain. Comment peut on alors nous les imposer ??

    Site quechoisir.org 02/12/2015 : « L’énorme problème, c’est que Linky n’apporte rien, strictement rien aux usagers. Il risque même d’alourdir leurs factures sans contrepartie ! ».

    Donc : inutile, trop souvent des problèmes(Plouec, Squiffiec, St Clet...)ou surcoûts.

    Je pense qu’il faut refuser le compteur quand on le peut tant que ce ne sera pas clair. ERDF a affirmé (Presse de Paimpol) qu’ils ne l’imposeraient pas. Attention toutefois aux poseurs, aux pièces, qui passent outre, même en terrain privé : ils n’ont pas le droit, si on s’y oppose.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2016 à 11:10, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

      Collectif Stop Linky à Guingamp dans le Télégramme d’aujourd’hui.
      Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi.

      J’ai assisté au remplacement de mon compteur de A jusqu’à Z ; le tehnicien commence par enlever les 2 gros fusibles avant compteur (phase et neutre) pour couper le courant sur le compteur.
      Cela correspond à une coupure de courant normale comme il en existe de temps en temps sur le réseau. Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence.

      L’arrivée électrique d’un abonné ne comprend qu’un fil de phase et un fil neutre, du compteur au disjoncteur EDF et ce jusqu’au tableau de l’abonné. Le tecnicien n’intervient pas sur le tableau de l’abonné, il ne peut donc pas avoir avoir touché au fil de terre.La seule intervention après le compteur, se situe sur le disjoncteur EDF où le tecnicien place le réglage au maximum, car c’est le compteur qui gèrera l’abonnement.
      Le témoignage qui fait état d"appareils grillés par omission du fil de terre suite au passage du tecnicien est totalement farfelu.

      D’autre part le tecnicien est tenu de suivre une procédure stricte qui évite tout risque de court-circuit et donc d’incident sur l’instrallation de l’abonné.

      Je précise que j’ai travaillé pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques en temps que professionnel.

      Répondre à ce message

      • Le 2 avril 2016 à 13:22, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

        Bonjour,

        Je vous livre un article que je viens de lire sur le linky :

        Un particulier peut-il refuser Linky ?

        Pas question de faire les choses en force, répond Gladys Larose. Elle insiste sur la volonté de dialogue et de pédagogie d’ERDF : réunions publiques sur demande des maires et, si nécessaire, mesures des émissions chez l’habitant par un organisme neutre.
        " Du strict point de vue juridique, un consommateur qui refuse le compteur encourt le risque de se faire couper l’électricité", prévient Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie et environnement à l’UFC-Que choisir. "C’est un engagement contractuel. Quel que soit votre fournisseur d’électricité (EDF, Direct Energie…), ERDF gère la distribution de l’énergie, et vous êtes en contrat avec eux. Or, dans les conditions générales de ventes, il est clairement indiqué qu’ERDF peut intervenir sur le compteur en raison d’évolutions technologiques." Comme c’est typiquement le cas avec l’installation de Linky, le juriste déconseille le refus aux consommateurs.

        Répondre à ce message

    • Le 18 juillet 2016 à 14:09, par Angelique En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

      Bonjour,

      Je suis moi aussi intéressée par le compteur Linky, étant donné qu’on m’a envoyé un courrier me déclarant qu’un compteur sera installé chez moi dans les prochains mois.
      Je me suis renseignée : les forums sont souvent alarmistes, on trouve de toutes les opinions. J’ai trouvé cependant un très bon article qui résume bien la situation sans trop prendre de parti http://www.fournisseur-energie.com/blog/le-nouveau-compteur-linky-derdf-est-il-vraiment-dangereux/

      Si vous avez plus d’infos, je suis toujours preneuse.

      Bonne journée

      Angélique

      Répondre à ce message

      • Le 11 février à 15:52, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

        Bonjour,

        Voilà bientôt un an que la question du Linky à été mise sur le forum.
        Il été actif pendant 3 semaines, puis plus rien depuis, a part une question d’Angélique au mois de juillet qui n’a pas reçu de réponse.
        Subitement, parceque Plouha organise une réunion, tout les antis se rèveillent brutalement.
        Depuis un an pourtant des milliers de compteur Linky ont été installés.
        Je posséde le mien depuis le 13 mars 2016 et ma vie n’a été en rien bouleversée.

        On nous parle de centre de recherche indépendant et de journaliste indépendant.
        Je veux bien, mais par qui sont-ils financés ? Ils sont dépendants de l’organisme qui
        les finance......point !!!! ils ne vont donc pas cracher dans la soupe.

        Personnellement, j’ai le compteur Linky depuis le 13 mars 2016, et il n’a en rien changé ma vie. Il nous donne de nombreuse informations de consommation ;
        Notamment, il est possible de voir par son compte Linky, ses consommations heure par heure et donc de voir ses pics de consommations.Cela permettra à terme de choisir son abonnement au plus près de sa consommation.
        Actuellement nous avons le choix entre 3,6,9 ou 15kw. a terme, ce sera au Kw près.

        Les ondes émises ne sont pas plus dangeureuse que nos portables.

        Quand à l’aspect inquisiteur, antidémocratique, je vous laisse le soin de le comparer
        à notre carte bancaire et aux cartes que nous proposent tous les commerçants.

        Bref, je n’y trouve rien à redire.

        Bonne journée et bon débat dans la sérénité.

        Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2016 à 10:49, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    Le document associé est intitulé :"Compteur Linky, le principe de précaution d’abord".

    Voici un article intéressant sur ce fameux principe de précaution :

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/07/le-veritable-enjeu-des-debats-sur-le-principe-de-precaution_4502097_3232.html

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2016 à 11:01, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    Collectif Stop Linky à Guingamp dans le Télégramme du 27 mars.

    Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi et je m’explique :

    J’ai assisté au remplacement de mon compteur de A jusqu’à Z ; le tehnicien commence par enlever les 2 gros fusibles avant compteur (phase et neutre) pour couper le courant sur le compteur.
    Cela correspond à une coupure de courant normale comme il en existe de temps en temps sur le réseau. Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence.

    L’arrivée électrique d’un abonné ne comprend qu’un fil de phase et un fil neutre, du compteur au disjoncteur EDF et ce jusqu’au tableau de l’abonné. Le tecnicien n’intervient pas sur le tableau de l’abonné, il ne peut donc pas avoir avoir touché au fil de terre.La seule intervention après le compteur, se situe sur le disjoncteur EDF où le tecnicien place le réglage au maximum, car c’est le compteur qui gèrera l’abonnement.
    Le témoignage qui fait état d"appareils grillés par omission du fil de terre suite au passage du tecnicien est totalement farfelu.

    D’autre part le tecnicien est tenu de suivre une procédure stricte qui évite tout risque de court-circuit et donc d’incident sur l’instrallation de l’abonné.

    Je précise que j’ai travaillé pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques en temps que professionnel.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2016 à 12:52, par dominique raison En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    "Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
    Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

    Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
    Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Electricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

    L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

    SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2016 à 12:53, par dominique raison En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    "Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
    Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

    Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
    Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Electricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

    L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

    SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2016 à 12:55, par dominique raison En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    "Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
    Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

    Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
    Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coïncidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Électricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

    L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

    SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2016 à 12:55, par dominique raison En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    "Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
    Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

    Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
    Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coïncidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Électricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

    L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

    SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2016 à 21:26, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    Toutes mes Excuses, je n’avais pas pensé au contact Heures creuses. Je pensais à une panne sur l’appareil de chauffe lui-même et non sur sa commande externe.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2016 à 21:32, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2016 à 22:15, par Joseph LE TURLUER En réponse à : Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?

    Voici un lien qui vous permettra d’en savoir plus sur les nouvelles fonctions que devra gérer le compteur Linky :

    http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?rubrique=dossiers&srub=compteurs&action=imprimer

    C’est un dossier trés long et très technique, mais il permet de comprendre pourquoi l’ancien compteur bleu est dépassé.
    On y apprend entr’autre que le consommateur pourra souscrire une puissance au plus près de sa consommation réelle (par pas de 1kva) alors qu’aujourd’hui le choix est de 3,6,9 et 12 KVA.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
15 avril 2016, par Joseph LE TURLUER

Voici un lien qui vous permettra d’en savoir plus sur les nouvelles fonctions que devra gérer le compteur Linky :

http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?rubrique=dossiers&srub=compteurs&action=imprimer

C’est un dossier trés long et très technique, mais il permet de comprendre pourquoi l’ancien compteur bleu est dépassé.
On y apprend entr’autre que le consommateur pourra souscrire une puissance au plus près de sa consommation réelle (par pas de 1kva) alors qu’aujourd’hui le choix est de 3,6,9 et 12 KVA.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
15 avril 2016, par Joseph LE TURLUER

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
15 avril 2016, par Joseph LE TURLUER

Toutes mes Excuses, je n’avais pas pensé au contact Heures creuses. Je pensais à une panne sur l’appareil de chauffe lui-même et non sur sa commande externe.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
11 avril 2016, par dominique raison

"Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coïncidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Électricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
11 avril 2016, par dominique raison

"Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coïncidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Électricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
11 avril 2016, par dominique raison

"Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Electricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
11 avril 2016, par dominique raison

"Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi"
Désolé, mais on peut vite qualifier de mauvaise foi le témoignage de personnes qui ne connaissent pas la technique !

Que dira-t-on ensuite des erreurs d’un professionnel qui a travaillé "pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques" ?
Car dans le message il est aussi écrit : "Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence." Et non, ce n’est pas pure coïncidence, c’est même le principal motif des réclamations constatées par la Commission de Régulation de l’Electricité au moment de la phase d’expérimentation (2011). Voir son rapport p. 17 : Dossier d’évaluation de l’expérimentation LINKY - CRE.

L’explication est d’ailleurs simple : la reprise du contact des heures creuses est un "acte technique complexe (environ 140 configurations différentes)" suivant la CRE. L’erreur des poseurs de compteur concerne le plus souvent les chauffe eaux électriques.

SVP éviter de traiter les autres de mauvaise foi.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
4 avril 2016, par Joseph LE TURLUER

Collectif Stop Linky à Guingamp dans le Télégramme du 27 mars.

Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi et je m’explique :

J’ai assisté au remplacement de mon compteur de A jusqu’à Z ; le tehnicien commence par enlever les 2 gros fusibles avant compteur (phase et neutre) pour couper le courant sur le compteur.
Cela correspond à une coupure de courant normale comme il en existe de temps en temps sur le réseau. Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence.

L’arrivée électrique d’un abonné ne comprend qu’un fil de phase et un fil neutre, du compteur au disjoncteur EDF et ce jusqu’au tableau de l’abonné. Le tecnicien n’intervient pas sur le tableau de l’abonné, il ne peut donc pas avoir avoir touché au fil de terre.La seule intervention après le compteur, se situe sur le disjoncteur EDF où le tecnicien place le réglage au maximum, car c’est le compteur qui gèrera l’abonnement.
Le témoignage qui fait état d"appareils grillés par omission du fil de terre suite au passage du tecnicien est totalement farfelu.

D’autre part le tecnicien est tenu de suivre une procédure stricte qui évite tout risque de court-circuit et donc d’incident sur l’instrallation de l’abonné.

Je précise que j’ai travaillé pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques en temps que professionnel.

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
4 avril 2016, par Joseph LE TURLUER

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
4 avril 2016, par Joseph LE TURLUER

Le document associé est intitulé :"Compteur Linky, le principe de précaution d’abord".

Voici un article intéressant sur ce fameux principe de précaution :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/07/le-veritable-enjeu-des-debats-sur-le-principe-de-precaution_4502097_3232.html

Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
25 mars 2016, par dominique raison

Bravo pour ce débat sur les compteurs Linky, où la question de base, c’est l’information.

Membre du CA d’Enercoop Bretagne j’ai cherché une information claire, objective. D’abord près du SDE et ERDF. Impossible d’avoir des infos précises. La (grosse)machine est lancée, on n’a que des justifications.

Même sur des questions simples : par ex déclenchement des compteurs Linky en dépassement de puissance. Il faut souvent augmenter la puissance (coûts)car ça disjoncte plus vite.

Vu les questions, l’AMF (maires de Fr) panique maintenant et appelle l’Etat au secours pour rassurer.

Pour communiquer, Linky introduit des ondes dans les logements (CPL dans les fils : fréquences radio 63-74 kHz) : effets possibles sur la santé (bain d’ondes, appareils en panne. Les assurances n’assurent pas les conséquences des ondes, c’est certain. Comment peut on alors nous les imposer ??

Site quechoisir.org 02/12/2015 : « L’énorme problème, c’est que Linky n’apporte rien, strictement rien aux usagers. Il risque même d’alourdir leurs factures sans contrepartie ! ».

Donc : inutile, trop souvent des problèmes(Plouec, Squiffiec, St Clet...)ou surcoûts.

Je pense qu’il faut refuser le compteur quand on le peut tant que ce ne sera pas clair. ERDF a affirmé (Presse de Paimpol) qu’ils ne l’imposeraient pas. Attention toutefois aux poseurs, aux pièces, qui passent outre, même en terrain privé : ils n’ont pas le droit, si on s’y oppose.

  • Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
    27 mars 2016, par Joseph LE TURLUER
    -------------------

    Collectif Stop Linky à Guingamp dans le Télégramme d’aujourd’hui.
    Dans les 1ers témoignages évoqués, j’en qualifie 2 de mauvaise foi.

    J’ai assisté au remplacement de mon compteur de A jusqu’à Z ; le tehnicien commence par enlever les 2 gros fusibles avant compteur (phase et neutre) pour couper le courant sur le compteur.
    Cela correspond à une coupure de courant normale comme il en existe de temps en temps sur le réseau. Si le chauffage au sol d’un abonné est tombé en panne, ce n’est donc qu’une pure coincidence.

    L’arrivée électrique d’un abonné ne comprend qu’un fil de phase et un fil neutre, du compteur au disjoncteur EDF et ce jusqu’au tableau de l’abonné. Le tecnicien n’intervient pas sur le tableau de l’abonné, il ne peut donc pas avoir avoir touché au fil de terre.La seule intervention après le compteur, se situe sur le disjoncteur EDF où le tecnicien place le réglage au maximum, car c’est le compteur qui gèrera l’abonnement.
    Le témoignage qui fait état d"appareils grillés par omission du fil de terre suite au passage du tecnicien est totalement farfelu.

    D’autre part le tecnicien est tenu de suivre une procédure stricte qui évite tout risque de court-circuit et donc d’incident sur l’instrallation de l’abonné.

    Je précise que j’ai travaillé pendant 40 ans sur des installations électriques industrielles et domestiques en temps que professionnel.

  • Compteurs Linky : qu’en pensez ? qu’en pensez-vous ?
    18 juillet 2016, par Angelique
    -------------------

    Bonjour,

    Je suis moi aussi intéressée par le compteur Linky, étant donné qu’on m’a envoyé un courrier me déclarant qu’un compteur sera installé chez moi dans les prochains mois.
    Je me suis renseignée : les forums sont souvent alarmistes, on trouve de toutes les opinions. J’ai trouvé cependant un très bon article qui résume bien la situation sans trop prendre de parti http://www.fournisseur-energie.com/blog/le-nouveau-compteur-linky-derdf-est-il-vraiment-dangereux/

    Si vous avez plus d’infos, je suis toujours preneuse.

    Bonne journée

    Angélique