*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Le projet éolien sur Tréguidel prend forme.
par l’écho de l’armor et de l’argoat du 30 mars au 5 avril 2006 - 1er avril 2006

Une réunion d’information sur le projet d’implantation d’éoliennes sur le territoire de la commune de Tréguidel s’est tenue mercredi. Animée par Loïc Picot et Ronan Moalic, de la société Initiative Fnergie Locale (IEL) de Lannion, porteuse du projet, cette réunion s’est déroulée en présence d’une trentaine de personnes.

Cela fait maintenant deux ans que la Communauté de communes a donné son accord pour qu’une étude de préfaisabilité soit engagée afin de déterminer un lieu d’implanter pour un parc éolien sur son territoire. Ce lieu, qui répond à des facteurs de distance minimale de 500 m des habitations et de proximité d’un poste de
raccordement au réseau EDF, se situe entre le village de Kerloho (le château
d’eau) et la Croix Comtesse (le carrefour de la route de Saint-Brieuc avec la route de
Plélo), en bordure du bois de Beauchamp. La commune de Tréguidel s’est aussi prononcée favorablement sur ce projet qui « prévoit trois ou quatre éoliennes avec des mâts de 100 mètres de haut et des pales de 30 mètres, pour une production de 4 h 5 mégawatts, ce qui équivaut à couvrir les besoins en énergie de 4 000 à 5 000 per-sonnes par an (hors chauf-fage) ».

Les deux techniciens de IEL ont précisé que « les propriétaires des terrains ont été contactés et l’étude de. faisabilité devra déterminer l’impact du projet tant au niveau de la flore et de la fau-ne, qu’au niveau humain (étude acoustique) et économique ». Cette étude, qui permettra aussi de dimensionner exactement le projet, aboutira sur une demande de permis de construire qui
accordé ou non par la Préfecture, après l’enquête publique. Pour financer un tel projet, on parle d’1 million d’euros le mégawatt installé (une éolienne en produit 2). Pour l’instant, les gros inves-tisseurs privés ne manquent pas, mais les initiateurs du projet souhaiteraient plutôt des investisseurs locaux tels que les collectivités, les entreprises et les particuliers.

Voir aussi l’article sur la réunion d’information au sein du Conseil Citoyen


------------------------- Réagir à cet article -------------------------