*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

"Bien vivre", l’expression est trompeuse, car elle évoque le "bon vivant", celui qui sait profiter des plaisirs de la vie. Même si cette manière de penser le "bien vivre" peut avoir quelque chose à voir avec la philosophie d’Epicure, présenté souvent comme le maitre à penser des hédonistes ; le "bien vivre" des philosophes renvoie plus essentiellement à la recherche du "Bien", c’est à dire ici à vivre selon le "Bien". Là se trouvait la voie de la sagesse.
Il s’agissait donc davantage d’apprendre à "Etre" que de chercher à "Avoir". Et cette question reste d’une étonnante actualité, au moment où les logiques de l’accumulation des biens matériels, de la consommation commencent à trouver leurs limites.

Pour faire le lien entre ces sagesses antiques et les vérités de notre actualité qui nous interpellent au travers de ce qu’on appelle "la crise", on peut écouter le début de l’avant propos d’un livre récent de Frederic Lenoir, sociologue des religions, rédacteur en chef du Monde des Religions (Socrate, Jésus, Bouddha). Les voix de Socrate, de Jésus ou du Bouddha, qui chacun à leur manière et avec leurs mots ont dit les mêmes choses, nous guident encore vers la pleine conscience de la réalité de notre monde, et nous invite à dépasser l’Avoir par l’Etre, qui constitue sans doute aussi la voie étroite pour dépasser "la crise"...

IMG/mp3/extrait_01_AVANT_PROPOS_SOCRATE_JESUS_BOUDDHA.mp3


-------------------------Réagir à cet article] -------------------------

Vos commentaires

  • Le 7 octobre 2012 à 15:34, par jlt En réponse à : Les voies (voix) de la sagesse citoyenne

    Pourquoi l’auteur, parlant des religions monothéistes, dans le titre ne cite pas Mohamet ? N’a-t-il pas trouvé de sagesse dans la religion musulmane ?

    PS : je n’ai pas lu le livre ?, ni le coran d’ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre 2012 à 11:24 En réponse à : Les voies (voix) de la sagesse citoyenne

    merci à Thierry de nous faire découvrir Frédérique Lenoir dont j’aime beaucoup les pensées/réflexions qu’il nous donne à méditer,,,
    Crise = décision/jugement
    apocalypse := révélation,,,commençons par travailler le vrai sens des mots ,,,
    "Les maîtres de vie" comme il les nomme,, ont voulu nous faire partager leurs philosophies sur la seule question primordiale ,,le sens de l’humain,,,
    Les Traditions les plus anciennes ont pour base le cosmos et le climat,,,,
    (voir l’histoire du Zodiaque,, notamment celui de Dendérah en égypte syncrétisme des recherches astrologiques des mondes anciens ,,,,) dans laquelle "l’homme" s’intègre pour survivre physiquement et spirituellement,,,
    Les religions sont donc à l’origine un enseignement pour construire un individu porteur de la survie de la race,,, et des valeurs de respect et d’humanisme,,, incompatible avec l’exercice du pouvoir ,,,d’où les dogmes (souvent on n’a pas conscience d’être enfermé dans des tabous,,) les guerres,(toujours justifiées au nom de "Dieu" ) l’histoire en somme,,,exercer un pouvoir sur l’autre est un plaisir,, méditer sur le sens de la spiritualité et de la vie est un bonheur,,, nous avons le choix,,,vous avez le choix,,,,,,,

    Répondre à ce message

    • Le 8 octobre 2012 à 11:25 En réponse à : Les voies (voix) de la sagesse citoyenne

      je signe : Kernetra

      Répondre à ce message

      • Le 11 octobre 2012 à 10:04, par Kernetra En réponse à : Les voies (voix) de la sagesse citoyenne

        Et pour conclure mon texte, je donne la parole à Frédérique Lenoir qui résume avec brio et transmission son regard sur le monde :

        Il existe dans toutes les traditions et cultures du monde l’idée d’un chemin spirituel personnel, d’une nécessaire transformation de soi, d’un accomplissement possible des potentialités de notre être. Les voies proposées pour y parvenir peuvent varier d’une culture à l’autre et plus encore la métaphysique, la vision du monde, sur laquelle elles se fondent. Pourtant, au delà de ces divergences qu’il convient de ne pas esquiver, on constate aussi des points de convergences forts, qui traduisent l’unité de l’esprit humain et permettent de parler de certains piliers universels de la sagesse.

        C’est cette diversité et cette unité des voies spirituelles de l’humanité que j’essaierai de transmettre au cours de ce séminaire de deux jours. Cet enseignement est réparti en quatre conférences, chaque conférence étant suivie d’un échange avec la salle.
        ",,,Eh ben dites - donc,, " nous avons là de quoi nourrir nos longues soirées d’hivers dans l’humidité foisonnante de notre territoire,,

        Répondre à ce message

        • Le 11 octobre 2012 à 12:38, par Kernetra En réponse à : Les voies (voix) de la sagesse citoyenne

          et c’est pourquoi j’avais proposé le thème général de la "culture" ,,,
          parceque c’est un chemin de liberté et d’ouverture au monde,,,, un cheminement d’épanouissement personnel,,un bonheur d’apprentissage,,,,une "religare" avec les autres,,, une sagesse de pensée pour notre territoire,,,
          et pour ne pas oublier notre ami jlt ,,,
          (voir le soufisme) in schallah,,,,

          Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les voies (voix) de la sagesse citoyenne
8 octobre 2012

merci à Thierry de nous faire découvrir Frédérique Lenoir dont j’aime beaucoup les pensées/réflexions qu’il nous donne à méditer,,,
Crise = décision/jugement
apocalypse := révélation,,,commençons par travailler le vrai sens des mots ,,,
"Les maîtres de vie" comme il les nomme,, ont voulu nous faire partager leurs philosophies sur la seule question primordiale ,,le sens de l’humain,,,
Les Traditions les plus anciennes ont pour base le cosmos et le climat,,,,
(voir l’histoire du Zodiaque,, notamment celui de Dendérah en égypte syncrétisme des recherches astrologiques des mondes anciens ,,,,) dans laquelle "l’homme" s’intègre pour survivre physiquement et spirituellement,,,
Les religions sont donc à l’origine un enseignement pour construire un individu porteur de la survie de la race,,, et des valeurs de respect et d’humanisme,,, incompatible avec l’exercice du pouvoir ,,,d’où les dogmes (souvent on n’a pas conscience d’être enfermé dans des tabous,,) les guerres,(toujours justifiées au nom de "Dieu" ) l’histoire en somme,,,exercer un pouvoir sur l’autre est un plaisir,, méditer sur le sens de la spiritualité et de la vie est un bonheur,,, nous avons le choix,,,vous avez le choix,,,,,,,

  • Les voies (voix) de la sagesse citoyenne
    8 octobre 2012
    -------------------

    je signe : Kernetra

Les voies (voix) de la sagesse citoyenne
7 octobre 2012, par jlt

Pourquoi l’auteur, parlant des religions monothéistes, dans le titre ne cite pas Mohamet ? N’a-t-il pas trouvé de sagesse dans la religion musulmane ?

PS : je n’ai pas lu le livre ?, ni le coran d’ailleurs.

  • Les voies (voix) de la sagesse citoyenne
    8 octobre 2012, par thierry
    -------------------

    La question est à poser à l’auteur...