*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Du Conseil Citoyen au Forum Citoyen Leff Ar Mor par Alain Collet - 8 janvier 2011

DU ……………. CONSEIL CITOYEN

L’assemblée générale 2009 de notre association s’est terminée par un débat ayant pour objet : L’IMAGE ET LA PLACE DU CONSEIL CITOYEN SUR LE TERRITOIRE . Des témoignages ainsi qu’un micro trottoir permettaient d’engager la réflexion. La discussion qui s’en est suivie fut nourrie et sans complaisance. En synthèse, il est apparu que le Conseil Citoyen était peu connu, qu’un amalgame était souvent fait avec la Communauté de Communes, que les buts de l’association n’étaient pas clairs aux yeux des membres, que l’existence de 3 collèges au conseil d’administration n’avait plus lieu d’être aujourd’hui, que les membres se connaissaient peu sans doute par manque de rencontres sur une réflexion commune, que l’action du Conseil Citoyen ne devait pas se limiter à l’organisation de manifestations récurrentes et enfin que l’appellation même de l’association, surtout le mot « conseil », était considérée comme trop formelle. Sale temps !!!!!!!!

_Cette soirée aura marqué les esprits. Toutes nos certitudes ou nos assurances sont balayées en une heure. Finie la routine, fini le ronronnement, ………mais place au grand brassage d’idées, à une vaste réflexion, à une remise à plat. Le chantier est ouvert sans tarder. Quatre conseils d’administration, deux matinées et une soirée plus tard, un nouveau projet voit le jour. Ceci se traduit par les évolutions présentées ci-après.

AU.....................

Examinons les actions prises en compte sur un plan opérationnel. Dorénavant, l’ensemble des membres de l’association se consacrera annuellement à l’étude d’un ou deux grands sujets, selon quatre axes : patrimonial, environnemental, social, économique. Ces sujets seront traités avec, en fin de cycle, une finalité de projet (recommandations, sensibilisation, rapport, évènement, ….).
Par, ailleurs, les membres souhaitent se dégager des manifestations organisées régulièrement (forum des associations, de l’habitat, de l’emploi) pour innover dans d’autres domaines (déchets, eau, ….). Des solutions sont recherchées avec la Communauté de Communes pour passer la main.
Enfin, l’association se doit d’être réactive pour émettre avec un court préavis une position motivée sur un sujet brûlant intéressant le territoire. Une méthode a été mise sur pied et testée lors du projet d’enfouissement à Pommerit le Vicomte.

Sur un plan institutionnel, des actions ont également été décidées. Tout d’abord, l’article des statuts donnant le but de l’association a été revu pour faire apparaître les notions telles que « contribution », « réflexion », « animation », « préoccupations des habitants ». Voici le texte adopté :
« Cette association a pour but d’apporter sa contribution à la vie du territoire communautaire. Au travers de réflexions et de projets d’animation, en lien avec les préoccupations des habitants, elle souhaite favoriser l’expression citoyenne ».
La notion de collège (habitants – élus - associations et socioprofessionnels) a été supprimée au sein du conseil d’administration. Celui-ci comprendra désormais 18 membres « citoyens » (élus ou non élus). La présence d’élus que ce soit au sein de l’association ou du conseil d’administration est primordiale car ce partenariat ne peut être que bénéfique pour la qualité des prestations de l’association dans ses actions en direction des habitants.
Comment éviter l’amalgame de l’association avec la communauté de communes. C’est ce que l’on peut appeler « le grand écart » tant le désir d’indépendance peut paraître antinomique avec la volonté de travailler avec les élus, le conseil communautaire et la Communauté de Communes. Ce sera est un travail en profondeur basé sur la communication, l’information et les pratiques. La réflexion se poursuit.
Revenir sur le nom de l’association : exercice difficile, car les fondateurs ont également beaucoup phosphoré en leur temps. Lieu de liberté d’expression, d’écoute, d’échanges, de respect mutuel, l’association se veut ouverte vers l‘extérieur d’où l’idée de « forum ». Il a semblé également important de se positionner géographiquement sans prendre en référence les deux chefs lieux de canton du territoire. Notre choix s’est porté sur :

FORUM CITOYEN LEFF AR MOR


-------------------------Réagir à cet article] -------------------------

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.