*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Hé ! Dites donc mon brave !! - 10 janvier 2010

Tout le monde connaît cette apostrophe. Cliché ? Caricature ? Pas si sûr ! Condescendance ou suffisance ? On peut le penser !

« Vivre et construire ensemble », quelle belle formule, quel bel idéal ! Sans doute plus difficile à mettre en œuvre. Examinons la ville et la campagne ! Alors que tout devrait rapprocher ces deux milieux complémentaires, les faits montrent qu’ils s’opposent sur de nombreux points.

Après la fermeture des écoles dans certaines communes, l’éloignement des banques, le retrait des compagnies d’assurances, la fuite en avant de la Poste, etc …, les bourgs tentent de survivre en essayant de sauver le dernier commerce. Cependant, les campagnards aspirent, comme tout habitant, à bénéficier des matériels et des technologies de dernière génération. Mais, le téléphone mobile ne fonctionne pas partout, Internet ADSL n’équipe pas tous les foyers, les services n’ont pas la réactivité espérée et sont de plus en plus distants, quid du fonctionnement de la prochaine télévision numérique ?

Cette approche qui consiste à « penser ville » est profondément ancrée dans l’esprit des industriels et de nos grands dirigeants. Deux exemples frappants illustrent ce propos : la délocalisation de la vaccination de la grippe A - la future voiture électrique dite « citadine » alors que de nombreux campagnards y trouveraient le plus grand intérêt. Pourquoi ceux qui disposent de très peu de moyens de transport en commun seraient-ils toujours les plus pénalisés ou les derniers servis ?

Pour tenter de combler le fossé entre la ville et la campagne, il est heureux de constater que des initiatives locales existent pour sauver nos bourgs ou nos hameaux de l’isolement. C’est dans cet esprit que le Conseil Citoyen et la Communauté de Communes unissent leurs efforts pour lutter contre l’exclusion (transport, rencontres) ainsi que pour créer et conserver dans nos campagnes des activités économiques, sources d’échanges et de lien social.

La campagne doit être traitée avec les mêmes égards que la ville et tous les habitants doivent pouvoir disposer des mêmes services ayant pour fondement l’égalité, la solidarité ou le respect et non plus le seul profit. Alors, ruraux et urbains pourront construire ensemble la société de demain et même se dire :

« Bonjour Monsieur, puis-je vous demander un renseignement ?


-------------------------Réagir à cet article] -------------------------

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.