*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
envoyer l'article par mail title= envoyer par mail
Compte rendu du Conseil d’Administration le mercredi 2 décembre 2009 à 20 h 30 salle polyvalente de LE FAOUET
- 11 décembre 2009

Présents : Yannick Perrot – Michel Le Meur – Françoise Rault – Jean-Yves Rault – André Le Boëtté – Danie Le Put – Alain Collet – André Fichant - Thierry Raffin - Philippe Le Goux -Pascal Méance - Marie Claude Boutoux – Yves Ollivier - Vincent Jégou

Excusés : Louis Kergus – Bernard Dudoret – Bernard Derrien – Josiane Hivard – Yvon Botcazou – Christophe Courcy

POINTS ABORDES

1) INFORMATIONS DIVERSES

-  Alain Collet a envoyé un carton de condoléances au nom du CC à Yvon Cadoret pour le décès de son frère
-  Certains membres sont en retard pour le versement de leur cotisation annuelle. Un courrier de rappel leur a été adressé. En cas de non réponse, ils seront considérés comme démissionnaires. Pour 2010, le renouvellement des cotisations se fera lors de l’assemblée générale.
-  Pour mémoire, le CC fait partie du SMEGA (syndicat mixte de l’eau Goelo Argoat) . Alain a participé à la première réunion de mise en place, ce qui a permis de valider notre participation.
-  La CCLP a présenté le schéma directeur sur l’alimentation en eau sur le territoire dont l’orientation générale est l’augmentation des prélèvements sur Kerio afin d’élargir l’aire de distribution à certaines communes. Une autre décision est de lancer un programme de renouvellement du réseau compte tenu des pertes relativement importantes (27 % des eaux traités sont en effet perdues) et de la vétusté du réseau.. Ce programme s’échelonnera sur plusieurs décennies (70 ou 80 ans) pour amortir les coûts compte tenu de l’importance des travaux de réfection.
-  Une réflexion est aussi lancée par la CCLP sur le dépotage des eaux usées. La CCLP conduira cette étude pour plusieurs communautés de communes. A noter qu’Alain Collet a dû un peu « forcer la porte » pour être présent à cette réunion.
-  Confirmation lors du dernier Conseil communautaire de la mise en place de la redevance spéciale à compter du 1er janvier 2010 pour l’enlèvement des ordures ménagères des entreprises.
-  Le Conseil Général délègue aux communautés de communes la répartition des subventions aux projets communaux. Une enveloppe de 1,35 million d’euros alloués pour la période 2010-2014. L’idée émise par le président de la CCLP serait de réserver 500 000 euros pour les projets communautaires, 500 000 euros pour les projets communaux, et le restant pour les projets communaux à vocation communautaire. Cette information provoque un mini débat, les élus présents jugeant cette modification du mode de distribution des subventions du CG dangereuse pour la solidarité communautaire car susceptible d’attiser la compétition communale au sein de la CCLP. On peut aussi penser qu’il peut s’agir au contraire de « grain à moudre » pour renforcer un projet réel d’aménagement communautaire. André Fichant s’interroge et s’inquiète du devenir des petites communes qui sont obligées de se battre pour faire valoir leur développement. Le contexte actuel des réflexions nationales sur la réforme territoriale, conduit à s’interroger sur la nécessité de favoriser le renforcement des structures communautaires et de mieux organiser la démocratie locale à ce niveau territorial. Débat qu’il serait intéressant de poursuivre. (Sur ce sujet voir les documents publiés sur le site du Conseil Général sur la réforme territoriale)[Un lien a été fait de notre site vers ce document].
-  Site Internet : Thierry Raffin présente les statistiques de fréquentation du site de cette année finissante / aux années antérieures. En terme de visites nous avons une prévision de clôture 2009 de près de 3400 visites soit près de 10 % de plus qu’en 2008 (en visiteurs cumulés). Donc nous progressons un peu.

JPEG - 46.6 ko
JPEG - 37.5 ko

Mais il faut observer que ce n’est pas à la hauteur de nos espérances et que le site semble surtout vivre avec un petit cercle de visiteurs. La rubrique « Débat public » reste peu active, illustrant notre difficulté à intégrer dans nos débats la population du territoire. Ceci devrait à nouveau nous conduire à réfléchir sur nos actions et la manière de leur donner une meilleure prise sur les enjeux vécus par les habitants et le tissu socio-économique du territoire.

2) FORUM ECO-HABITAT

Il aura lieu sur 2 jours les 3 et 4 avril 2010 sur Plouha, le week end de la semaine nationale du développement durable. Il aura donc une plus grande ampleur que la première édition avec la volonté cependant qu’il soit neutre sur le budget du Conseil Citoyen. Le plan de financement est de 4200 euros. L’ODESCA est sollicitée pour les subventions et devrait ainsi financer à hauteur de 70 % (HT) (le dossier passe en commission le 8 décembre). La CCLP devrait financer 350 euros. Le restant (environ 2000 euros) sera autofinancé par le CC qui sollicitera les banques locales pour obtenir une aide pour son budget annuel et par le paiement d’un droit de participation minime par les entreprises exposantes.
Il est prévu d’organiser durant ces deux jours des tables rondes. Un appel à idées est lancé. Une première idée pourrait être une table ronde pour présenter et expliquer le concept de projet de l’éco habitat, idée émise par Thierry Raffin lors d’une des premières réunions de préparation du forum.

3) PREPARATION DE L’ASSEMBLEE GENERALE 2009

Le président propose qu’elle ait lieu en février. Une date est proposée : le 5 février à Blanchardeau.
Un état des lieux des membres sortants est fait.
Pour le collège des élus : Philippe Le Goux (sortant) . Nathalie Le Friec (ancienneté)
Pour le collège des socio-professionnels : Jean Yves Rault (sortant) Yannick Perrot (ancienneté)
Pour le collège des habitants : Louis Kergus (sortant), Bernard Dudoret (sortant), Thierry Raffin (ancienneté), Alain Collet (ancienneté).

La question est posée de définir l’orientation à donner à cette AG pour son animation : faire venir un intervenant extérieur et sur quel thème ? Ou bien organiser une réflexion sur le devenir du Conseil Citoyen et son action.
Un mini-débat fait apparaitre l’intérêt d’interventions extérieures (sur les évolutions climatiques et les impacts possibles en Bretagne par exemple) qui permettent d’attirer un peu de monde nouveau et extérieur au CC ; mais il semble aussi important de profiter du temps de l’AG pour faire un point sur le fonctionnement du CC et la manière dont il est ou non en prise sur la vie locale.
Finalement il semble que la seconde option soit la plus urgente, rien n’empêchant ensuite d’envisager des débats sur les questions environnementales liées au réchauffement climatique. L’idée d’organiser un micro trottoir pour connaitre le jugement de la population (mais aussi d’élus) sur le CC et son action apparait séduisante. Une réunion de préparation de l’AG en ce sens sera organisée dans les semaines à venir (en janvier).

Thierry Raffin secrétaire
Alain Collet, président


------------------------- Réagir à cet article -------------------------