*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Dans le cadre de la coopération décentralisée de la Communauté de Communes Lanvollon Plouha, j’ai récemment accompagné un groupe d’entrepreneurs de notre territoire, répondant ainsi à une invitation de notre partenaire, la commune de Lubawa. Un programme chargé mais combien riche nous avait été préparé : visites d’entreprises, rencontres avec des représentants de la chambre de commerce et de la chambre des métiers, entrevue avec des membres du centre franco-polonais Côtes d’Armor Polska à Olsztyn, visite du district d’Ilawa, sans oublier la partie touristique avec le château d’Ostroda, la ville de Torun, la vieille ville de Varsovie, la région des lacs, ….. .

Tout d’abord et avant toute chose, je voudrais ici saluer l’extrême hospitalité, l’extrême gentillesse, l’extrême dévouement et l’extrême disponibilité de nos hôtes quels qu’ils soient et ceci malgré leur planning souvent bien chargé. Cette qualité d’accueil s’harmonise parfaitement avec les couleurs chatoyantes que prennent les façades des nouveaux immeubles rompant définitivement avec le gris béton des anciennes constructions.

A n’en pas douter, ce pays est en mouvement et si du retard avait été pris, on peut penser qu’il est en bonne voie d’être rapidement résorbé. Les entreprises trop à l’étroit dans les centres villes , mal installées dans de vieux bâtiments d’anciennes coopératives, investissent fortement en périphérie dans des locaux flambants neufs, s’équipent d’un outillage très performant et travaillent à la chaîne pour de grands groupes tels que
Bénéteau, Ikéa, etc……. . Le tout nouveau et l’ancien, diamétralement opposés, se conjuguent encore pour quelques temps. Les coûts de production sont relativement bas en raison d’une main d’œuvre bon marché. Donc, les débouchés ne manquent pas, notamment vers la Tchéquie, la Slovaquie, la Slovénie, pays voisins, qui sont des clients importants.

A ce rythme, la Pologne aura sans doute besoin de conserver voire de réintégrer ses travailleurs. Alors, ceux ci feront-ils toujours le choix de quitter leur pays pour des salaires plus attractifs ailleurs ?
N’est-ce pas là qu’un SMIG européen trouvera toute sa place ?

Au cours de ce voyage, nous avons pu noter que le prix des carburants était semblable au nôtre, que la vie n’y était pas moins chère d’où notre interrogation : comment bien vivre avec des salaires si bas ? Un des éléments de réponse semble être axé sur la grande débrouillardise, la polyvalence et le courage. Beaucoup construisent eux-mêmes leur maison, cultivent leur jardin et étirent considérablement leurs heures de travail. Plastiques et vieux métaux récupérés par les particuliers trouvent preneurs auprès d’entreprises de recyclage. Nous en avons visité un modèle du genre et pu voir comment après avoir été lavée, déchiquetée et transformée en fines billes, une vulgaire bâche plastique inutilisable pouvait nous revenir sous forme de sacs de congélation ou de film d’emballage. De plus, cette entreprise avait fait le choix délibéré d’employer jusqu’à 60% de son personnel souffrant d’un handicap ; elle dépassait ainsi la norme d’embauche de travailleurs handicapés, bien plus élevée qu’en France. Hommage aux dirigeants de cette entreprise pour leur humanité, leur humilité et leur grand cœur.

Beaucoup d’efforts sont déployés mais beaucoup reste à faire ; gageons cependant que les futurs gains de productivité faciliteront encore cet essor. Les portes de ce pays, peuplé d’européens similaires à nous- mêmes, sont grandes ouvertes et bien au-delà du seul intérêt économique pourtant majeur, conservons ce plaisir et cette joie de nous retrouver pour tracer ensemble cette route où personne ne restera sur le bas-côté.


-------------------------Réagir à cet article] -------------------------

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.