*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Dur, dur pour François Morvan réélu maire
par Echo Armor Argoat - 20/26 mars 2008 - 21 mars 2008

C’est dimanche matin qu’a eu lieu la mise en place du nouveau conseil municipal de Lanvollon... un conseil municipal qui était déjà amputé de deux élus (démissionnaires), et qui a connu une troisième démission. Malgré ce vent dévastateur ; François Morvan, maire sortant, a été réélu et a donc entamé son troisième mandat de premier magistrat de Lanvollon.

Après avoir été plébiscité par les électeurs lors du scrutin du 9 mars (15 sièges sur les 15 à pourvoir), la liste de François Morvan a connu bien des remous, mettant à rude épreuve celui qui avait mené ses colistiers au succès. En effet, durant la semaine ; un vent de discorde a soufflé dans les rangs des élus et a engendré les démissions d’Arsëne Nicolazic, adjoint sortant, et de Monique Coatanéa.

Dimanche matin, en présence d’un public fourni, les 13 élus restants ont été installés. Puis, pour l’élection du maire, nouveau coup de théâtre : deux candidats se sont déclarés ; François Morvan et Marie-Line Caulle, une de ses colistières. François Morvan, qui a 61 ans et est retraité de la fonction publique territoriale, a été élu avec 10 voix pour et trais bulletins blancs, 11 a donc entamé son 3e mandat en procédant à l’élection de ses trois adjoints : Jean-Louis Conan (12 voix, 1 blanc), ler adjoint en charge des travaux et du personnel technique ; Jocelyne Lallès .12 voix, 1 blanc), 2ème adjointe en charge du Centre communal d’action sociale et de la vie scolaire : Bruno
Le Poulard (1 1 voix, 2 blancs), 3ème adjoint chargé de la sécurité, de la communication et de l’organisation des cérémonies. Deux conseillers municipaux, nouvellement élus, ont aussi été investis de délégations : Jean-François Turban, aux finances, à la jeunesse et aux sports ; Georges Boudet, à la vie associative et au patrimoine communal.

Après l’intervention de François Morvan qui a déclaré vouloir assumer sa
tâche de maire « avec sincérité et responsabilité dans la loyauté la plus totale â l’égard de tous. quelque soient leurs convictions », Marie-Line Caulle, qui était proposée pour représenter la commune au Syndicat intercommunal de restauration collective, a demandé la parole et a déposé sa lettre de démission en déclarant : « après le coup de Trafalgar que j’ai provoqué en me déclarant candidate au poste de maire. Je démissionne ».

Français Morvan a accusé ce nouveau coup de théâtre et a poursuivi les nominations dans les différents organismes extérieurs intercommunaux. C’est ainsi que cette réunion s’est achevée avec 12 conseillers municipaux sur les 15 élus du scrutin du 9 mars.


------------------------- Réagir à cet article -------------------------