*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

La Sarl Tissard « Récup métaux » a fermé ses portes
l’écho du 6 au 12 septembre 2007 - 9 septembre 2007

Installée à La lande, à Pléguien, depuis 32 ans, la Sarl Tissard « Récup métaux » a fermé ses portes le 31 août. Epopée d’un ferrailleur qui exercait un métier d’utilité publique en recyclant avant l’heure !

C’est en 1972 que jeanPierre Tissard s’est lancé dans la récupération des métaux, d’abord sur Gommenec’h, puis sur Pléguien où i1 s’est installé en 1975 après avoir acheté à la commune un terrain d’un hectare. « ,Al’époque, ce terrain tenait lieu de décharge communale pour les ordures ménagères » a précisé Jean-Pierre Tissard. Et ce ferrailleur s’est attelé à la tâche en récupérant les ferrailles sur les communes du canton ; ferrailles qu’il convenait de trier, de dépolluer... avant de les expédier pour recyclage.
Très vite, les communes du Goëlo sont venues à La Lande pour y déposer leurs rebuts de métaux en tous genres (carrosseries de voiture, électroménager, bric-à-brac de fer et d’acier). L’activité était dense, la tâche rude ’ Et le métier de « récupérateur » s’est affiné car cette ferraille, minerai à fleur de sol, déjà extrait, fondu et purifié, est devenue une matière première pour les usines consommatrices qui demandaient de répondre au mieux à leurs exigences de qualité.

Pour Thierry Burlot, le président de la communauté
Jean-Pierre et Christine Tissard ont vendu le terrain qui accueillait leur entreprise àlacommunautédecommunes Lanvollon-Plouha. « Après réhabilitation, ce terrain va retrouver son état naturel et être intégré dans le périmètre de protection des captages aprécisé Thierry Burlot
de Kério »
de communes LanvollonPlouha et du Syndicat mixte intercommunal de traitement des ordures ménagères (Smitom) de Launay-Lantic, « Jean-Pierre a exercé un métier de galère une actipité pourtant essentielle pour le secteur car ce qu’il iécupérail on lie le retrouvait pas dans la nature Si aulourdhui le métier rapporte avec l’augmentation du prix des métaux, cela n’était pas le cas auparavant, Son activité était d’utilité publique ».

150 tonnes de métaux par mois

Cette entreprise, qui triait et envoyait au recyclage 150 tonnes de métaux par mois, ferme donc ses portes. C’est pour raison de santé qu’à 58
ans Jean-Pierre Tissard a pris cette décision. « Même si lé suis satisfait de la reprise par les Ets Le Gall de Ploufragan, entreprise avec laquelle j’ai toujours travaillé, j’aurai aimé voir l activifé perdurer sur le secteur car les particuliers, les entreprises et les artisans se retrouvent maintenant sans lieu de dépôt de proximité. L’idéal aurait été que l’entreprise Le Gall
installe sa déchetterie artisanale ». A noter aussi que cette fermeture arrive à point nommé puisque le Préfet en avait exprimé le vœu, cette entreprise jouxtant le périmètre de protection des captages de Kério » Après réhabilitation, ce terrain qui a été acheté par la communauté de communes Lanvollon-Plouha, sera intégré à ce périmètre.


Les images (cliquez sur l'image pour l'agrandir) :

------------------------- Réagir à cet article -------------------------