*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Le service de la Poste menacé à Pommerit
par Thierry RAFFIN - 26 mai 2007

La direction de la Poste, vient de décider de réduire ses horaires d’ouverture à Pommerit le Vicomte, en dépit de l’opposition des élus à cette restructuration de ses services, déjà exprimée lors d’une réunion avec les responsables de la poste le 29 mars 2007.

Cette décision a été récemment communiquée aux élus, qui lors d’une séance du conseil municipal du 3 mai, a voté à l’unanimité une motion de contestation et de refus de cette décision, qui selon eux, porte atteinte à la qualité du service public et contredit les principes d’un nécessaire maintien des services publics en milieu rural.

Les élus ont fait valoir, une fréquentation non négligeable de la poste (environ 80 usagers par jour) et d’un contexte de revitalisation de la commune, par des projets d’équipement justifiés par le contexte d’une croissance démographique.

Un courrier de Alain Gautier le maire de Pommerit aux responsables locaux de la poste ; largement diffusé et public (Voir copie en pièce jointe ci-contre) argumente donc pour la révision de cette décision. Celle-ci apparait en effet paradoxale et peu soucieuse des missions de service public compte tenu du contexte, même si par certains aspects la Poste est soumise à la contrainte économique.

La véritable question qui se pose est bien alors : comment maintenir la qualité des services publics en milieu rural, lorsque ceux-ci dont portés par des organismes qui de plus en plus sont soumises aux lois du marché ?

A cette question, les citoyens de Pommerit ont décidé de donner une réponse assez claire en lançant une pétition contre ce projet de réduction d’horaires de la poste. 661 signatures ont déjà été collectées et devraient être remises à la direction de la poste lors d’une nouvelle réunion de concertation le 12 juin.

Cela suffira-t-il pour faire revenir sur leur décision, les responsables de la Poste, qui n’oublie sans doute pas que les citoyens sont aussi pour une bonne part ses clients ? Une prochaine réunion entre les élus et la direction de la Poste pourrait peut-être faire évoluer les choses.

Marie René OGET, députée de la circonscription a été interpellée par les pétitionnaires et leur a communiqué son soutien par le courrier suivant :

« Madame, Monsieur,
J’ai bien reçu votre interpellation au sujet de la réduction à un mi-temps de l’ouverture hebdomadaire de la l’agence postale de Pommerit-le-Vicomte.
Je connais bien la commune de Pommerit et son dynamisme démographique et économique. Je considère donc la décision de la Direction Départementale de la Poste fort déconcertante pour plusieurs raisons.

Déconcertante au plan local d’abord, puisque cette agence postale fonctionne bien et rend un service public de proximité à l’égard duquel vous témoignez un attachement que je comprends. Elle a montré sa pertinence dans un secteur rural qui a besoin de ses services pour maintenir ses capacités de développement.
Déconcertante au plan départemental aussi. Cette décision m’interpelle encore plus puisque les élus costarmoricains ont demandé à maintes reprises un moratoire sur toute décision de fermeture ou de restriction des horaires de bureaux de postes. L’Association des Maires de France travaille actuellement sur une charte départementale des services publics et le Conseil Général des Côtes-d’Armor s’est impliqué dans une action concertée avec l’AMF pour parvenir un état des lieux des services publics en Côtes-d’Armor.
Déconcertante au plan national enfin, car l’Etat s’était engagé en 2006 à maintenir les services publics en milieu rural et à améliorer leur présence et qualité.

Je ne comprends donc pas cette décision qui tombe à un moment où tout le monde s’est montré d’accord pour dire que la Poste fait partie des services publics utiles et nécessaire au maintien et au développement du dynamisme des territoires ruraux.

Dans ces conditions et en ma qualité de Députée et Maire d’une commune rurale, je vais interpeller le Directeur départemental sur ses véritables intentions et lui demander de revenir sur sa décision.
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma considération distinguée.

Marie-Renée Oget »

*********

Afin de continuer le débat sur cette question difficile de la réduction de la présence des services publics en milieu rural, vous êtes invité à exprimer votre opinion ou vos réactions, en utilisant le forum de l’article ci-dessous.


------------------------- Réagir à cet article -------------------------


Le service de la Poste menacé à Pommerit
29 mai 2007, par Anita

Membre du collectif des usagers de la Poste de Pommerit-le-Vicomte, je viens juste apporter un petit correctif : l’action que nous avons conduite s’est déroulée le jeudi 24 mai, de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h, et le vendredi 25, de 10 h à 11 h 30 (horaires d’ouverture de la Poste). Ces quelques heures nous ont permis de recueillir plus de 650 signatures.

Anita

PS : nous avons également reçu le soutien de notre députée, Marie-Renée Oget. Je tiens à votre disposition sa réponse si vous souhaitez la mettre en ligne.