*
Forum Citoyen Leff Ar Mor
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

Tréguidel - Les pales des éoliennes devraient tourner en 2009
l’écho du 15 au 21 février 2007 - 18 février 2007

A l’invitation de Conseil citoyen et sous la conduite de Jean-Pierre Le Fèvre, membre du groupe environnement, dix-neuf personnes du territoire de la Communauté de communes Lanvollon-Plouha, mais aussi de Plélo et Guingamp, se sont réunies, le samedi 3 février, à la salle de la mairie, afin de faire un point sur le projet éolien de Tréguidel, réfléchir à l’implication de la population et à la mise en place d’un financement participatif.

Daniel Barret, le maire de cette commune, a rappelé que "la société IEL (Initiatives énergies locales) a été choisie par la Communauté de Communes LanvollonPlouha et Tréguidel pour la conduite du projet, car elle offrait une possibilité de financement participatif ». II a fait part du souhait du conseil municipal « de voir les retombées financières de ce parc éolien (la TPU) réinvesties dans du développement durable ».

Ronan Moalic, de la société IEL, a rappelé quelques éléments du projet et de sa future progression. « Le parc de Tréguidel comportera 4 éoliennes de 1 MégaWatt chacune, qui seront implantées de chaque côté de la D6, à une distance de plus de 500 m des habitations. Dans les deux mois à venir un mât de mesure sera érigé sur le site. Là demande de permis de construire a été déposée, mais compte tenu de la procédure, des délais des constructeurs et fournisseurs, et de la durée du chantier, les éoliennes ne devraient pas tourner dans le ciel de Tréguidel avant 2 ans et demi ».

Du débat qui a suivi, il est clairement ressorti que la motivation principale des présents à cette réunion tourne autour du développement durable et solidaire. L’environnementale et l’antinucléaire viennent derrière, comme l’épargne. Afin de pouvoir pousser plus loin la réflexion sur le mode de par
ticipation citoyenne qui pourrait être mis en place, l’assemblée a décidé de ne pas créer, pour l’instant, d’association, mais de se retrouver au sein d’un groupe de réflexion du Conseil Citoyen. Ce groupe pourra travailler sur l’étude du financement participatif et à élaborer des propositions quant à l’utilisation des retombées financières du fonctionnement du parc éolien.


Les images (cliquez sur l'image pour l'agrandir) :

------------------------- Réagir à cet article -------------------------